Skip to content

Stolac, jardin de l’Europe, une nouvelle édition en 2017 !

Capture d’écran 2017-11-07 à 13.01.15L’ASSOCIATION PARIS-SARAJEVO-EUROPE :

Cofondé par Francis Bueb et Gilles Clément, le festival des “Jardins de Stolac” existe depuis 2008 et a toujours accueilli des artistes ; il dépasse largement le cadre du paysage et les étudiants évoluent dans un contexte fécond.
Le fonds de dotation et agnès b. sont fiers de soutenir chaque année une nouvelle édition.

pour plus d’informations cliquez-ici !

Capture d’écran 2017-11-07 à 12.47.30

Stolac
Stolac s’est développée sur les berges de la Bregava, une des nombreuses rivières qui ont incisé les plateaux karstiques de l’Herzégovine, au Sud de la Bosnie. Elle est située à une demie heure de Mostar et à une heure et demie de Dubrovnik. Elle compte aujourd’hui près de 4000 habitants (près de 15 000 avec l’ensemble de ses localités).
Au Nord-Est, la ville historique s’étire dans une vallée resserrée, coincée sur chaque rive entre un étroit fond de vallée cultivé et les versants. À l’Ouest, un quartier s’étale dans la plaine qui s’élargit. Il regroupe des industries datant de l’ère socialiste et aujourd’hui en ruines, des immeubles vétustes et un nouveau quartier résidentiel apparu après la guerre.
Située entre 50 et 350 mètres au-dessus du niveau de la mer, le climat y est sub- méditerranéen et la biodiversité d’une grande richesse. Les vastes plateaux, où la roche calcaire affleure et où le sol est absent, donnent à voir une végétation torturée de genévriers et d’herbacées qui contrastent avec les cultures diversifiées, la luxuriance des tilleuls, des figuiers et des grenadiers présents en ville, dans le fond de vallée et dans la plaine alluviale. L’ensemble naturel et architectural de Stolac est proposé par la Bosnie-et-Herzégovine au patrimoine mondial de l’UNESCO.

P6

UN CONTEXTE DE RECONSTRUCTION :
Le projet des “Jardins de Stolac” a été entrepris en 2008 à l’initiative du Centre André Malraux de Sarajevo, sous l’impulsion de Francis Bueb et de Gilles Clément avec la collaboration du collectif Coloco. Cette aventure part du constat que d’immenses opportunités de reconstruction de la ville sont déjà en place ; la perception des éléments fondateurs du paysage et de l’identité de la ville est à réinventer par la création collective.
Aujourd’hui, Paris-Sarajevo-Europe et ses partenaires proposent de poursuivre la mise en place d’une série de chantiers participatifs afin de mettre en valeur le patrimoine de Stolac et de redynamiser son territoire en inventant une nouvelle relation entre les habitants et les espaces de la ville.
PARTAGER UN RÊVE COLLECTIF :
Frappée par la guerre, dont les traces sont encore présentes, nous voulons marquer Stolac par l’amitié. En ces temps pacifiés, il reste des chantiers à entreprendre pour révéler tous les possibles et poursuivre les échanges interculturels qui ont lieu chaque été : des expériences d’une grande richesse entre les habitants et les participants du festival des “Jardins de Stolac, Jardin de l’Europe”.

 

 

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someone

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *